Dans la même rubrique



La douleur

La douleur est le principal symptôme d’inconfort chez les patients en soins palliatifs et l’entourage est souvent démuni face à la douleur du malade.

"la douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable
associée à une lésion tissulaire réelle ou potentielle ou décrite dans ces termes". (IASP)

Elle peut être liée à la nature même de la maladie, à sa localisation, à son extension, aux suites opératoires, aux complications des traitements, …
Mais ce n’est pas parce qu’elle est fréquente et vécue comme « normale » dans le contexte de la maladie qu’on ne doit pas la prendre en compte et ne pas la traiter.

Les douleurs ne sont pas toutes les mêmes

• Il existe différentes sortes de douleur selon la pathologie, leur cause, les atteintes par la maladie, les moments dans la journée, …
Par exemple, il existe les douleurs liées à une atteinte des tissus (une fracture par exemple) et des douleurs liées à une atteinte de nerfs (le zona par exemple) ; certaines concernent les deux à la fois.
• Selon les causes et les individus, les mécanismes de lutte contre la douleur mis en place par l’organisme peuvent être différents
• Toutes les douleurs ne sont pas vécues de la même manière, selon la nature de la maladie, la cause de la douleur, l’éducation, les douleurs déjà vécues auparavant, …
• Toutes les douleurs ne se traitent pas de la même manière : antalgiques, autres médicaments, techniques, ….
Par exemple, les douleurs liées à une atteinte d’un nerf nécessitent le plus souvent des traitements comme des antidépresseurs ou des antiépileptiques

Comment s’exprime la douleur ?

• La perception de la douleur est totalement individuelle
• La plainte douloureuse est variable selon les capacités à communiquer, l’éducation, le vécu, l’environnement, …
Un exemple fréquemment entendu : « tais-toi, tu es un homme, mon fils » !!
• Si elle est en capacité de le faire, la personne malade doit exprimer ce qu’elle ressent
• Pour mieux la comprendre et l’évaluer, il existe des outils :
o Des « échelles » permettant de coter l’intensité de la douleur :
-  par des chiffres : réglette, Echelle Numérique (=EN de 0 à 10), …
-  par des mots : de « pas de douleur » à « douleur insupportable »
o des échelles comportementales : elles utilisent l’observation du comportement pour détecter l’existence d’une douleur si le patient ne peut pas s’exprimer
o des échelles qui mesurent le retentissement sur la vie quotidienne, sur l’autonomie, sur le moral, …
• D’autres signes vont guider les professionnels de santé : ressenti de la douleur, localisation, maladie responsable, ….
• Toute cette analyse permet de mieux comprendre la douleur vécue par le patient, la traiter et suivre l’efficacité des traitements.

Que faire ?

• Dans tous les cas, parlez-en à votre médecin traitant ou à celui de votre proche malade ainsi qu’aux médecins spécialistes. Demandez conseil aux professionnels de santé venant s’occuper de vous ou du patient.
• Suivez les conseils de prise des médicaments antalgiques :
o Prendre les traitements d’action longue régulièrement (souvent ceux qui sont à prendre matin et soir)
o Adapter la prise des antalgiques d’action rapide (« interdoses »).
Par exemple : avant les pansements et/ou la toilette ; avant les mobilisations qui sont douloureuses ou avant le repas s’il existe des douleurs à la déglutition
o Il est recommandé de prendre un antalgique dès le début des crises douloureuses et surtout de ne pas attendre que la douleur soit au maximum du supportable
• Aidez le patient à trouver une position plus confortable.
Par exemple, l’utilisation de coussins permet de mieux caler le patient ou soutenir les membres douloureux
• L’application de chaud ou de froid peut être utile (éviter sur une peau abîmée)
• Rassurer et réconforter le patient douloureux est important. Entendre et croire la plainte d’une personne douloureuse est une première étape dans sa prise en charge.

PDF - 305.1 ko
Flyer patient
PDF - 375.5 ko
Flyer pro
PDF - 701.4 ko
Soulager douleur
PDF - 459.7 ko
Quizz idées reçues
PDF - 1.2 Mo
La douleur en questions
PDF - 273.1 ko
Analgésie controlée par le patient:la PCA

Les liens utiles

Site du ministère de la santé : sante.gouv.fr rubrique « dossiers »
Société française d’étude et de traitement de la douleur (SFETD)

Société française d’anesthésie-réanimation (SFAR)

Legifrance

Association nationale pour la promotion des soins somatiques en santé mentale (ANP3SM)

Centre national de ressources de lutte contre la douleur (CNRD)

Collectif interassociatif sur la santé (CISS)

Association Le LIEN

Association francophone pour vaincre les douleurs (AFVD)

Contact

Contact par adresse électronique :
[contact@coordination-normande-soins-palliatifs.fr]

Contact par voie postale :

CNSP
44 Boulevard Stanislas GIRARDIN
76140 Le Petit Quevilly.

3eme journée scientifique de l’USP de Pont Audemer

17 avril 2018 « Douleurs et Soins Palliatifs » Salle de la Risle (anciennement salle des Carmes) Rue des Carmes 27500 PONT AUDEMER Public ciblé Les Professionnels : de Santé Médicaux et (...)
En savoir plus...


 Découvrir toute notre actualité

Mentions legales - Plan du site - lapilazuli création site internet association